NE VOUS DEPLAISE.

Chère Raisin,

Pensez-vous que les journalistes d’M6 ont assez étudié leur sujet de ce soir?
Il me semble que les passes à Belleville sont meilleur marché qu’à la Jonquera. Le voyage doit être plus excitant sur Iberia que sur la ligne 11.

Amateurs.

Coup-de-gueulement-vôtre,
Figue.

Mais qu’avez vous fait, Figue?
Avez vous branlé un Schtroumpf?

Mais qu’avez vous fait, Figue?

Avez vous branlé un Schtroumpf?

Ne vous déplaise, Figue, je viens de dévorer ce livre totalement kitch que vous m’avez offert il y a quelques années : Madam’

p 50, Madam’ se tape son chien, déroutant!

Un jour, alors que j’étais seule étendue près de la piscine et que je pensais devenir folle si je ne satisfaisais pas bientôt mes envies, je m’apercue que le berger allemand couché près de moi s’agitait d’une étrange facon. Il m’avait fort embarrassée pendant les cinq jours qui avaient suivi mon arrivée. Il ne me lâchait pas d’une semelle et ne cessait de renifler mes jambes. Il semblait avoir du flair pour le sexe. Comme je ne pouvais plus me permettre de faire la délicate, je décidai que - normal ou non- mon premier amant sud-africain serait un chien.

Je tendis la main et commençai à caresser langoureusement le renflement recouvert de poils entre ses pattes de derrière. Il eut une érection immédiate, se leva et me jeta un long regard amoureux.

Je baissai la culotte de mon bikini, collai le museau du chien contre moi pour lui faire sentir mon odeur, et pris son membre dans ma main. Il sortit de son enveloppe, rouge et luisant. La vue de cet organe érigé acheva de me rendre folle.

Figue, vous trouverez la suite p 51…

Raisin

Chère Raisin,

Hier soir, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant les billets d’humeur de la gente féminine avec qui je suis liée sur le livre des visages électronique, célébrant un homme…à mulet.

Serait-ce leur côté masochiste qui s’exprimait, imaginant déjà le fouettage de cette queue (de cheval), les biflant gentiment sur le bord des lèvres ?

Seraient-elles émoustillées par son nom qui lorsqu’il est scandé par tout un stade claque aussi fort qu’un postérieur rouge de passion ?

Ou bien serait-ce plutôt cette endurance sans équivoque à tirer dans le mille, à quatre reprises sans dépasser le temps réglementaire qui aurait achevé de les séduire ?

Il faut croire que oui. Si les femmes aimaient le football, cela se saurait.

Zlatanement vôtre,
Figue.

Figue,
N’oubliez pas d’utiliser la géolocalisation!
Bien à vous,
Raisin

Chère Raisin,

Aujourd’hui la pluie ne cesse de tomber et me rappelle qu’en ces temps de disette je donnerai n’importe quoi pour me sentir humide autrement que dans mes bottes Hunter. Cela me fait également penser que votre dernier anniversaire fut sans doute le théâtre de nouvelles performances subaquatiques grâce à votre meilleur présent, j’en suis certaine, le vibromasseur “dauphin”. La douceur du museau de ce gentil mammifère a t-il réussi à vous bercer de vagues de plaisir? Pensez-vous qu’il soit disponible en d’autres couleurs? Le vert canard irait parfaitement avec mes bottes de pluie finalement.

Bergèrement vôtre,
Figue. 

Chère Figue,

Aujourd’hui, Emmanuelle est décédée. Rendons lui hommage. Faisons de nos échanges épistolaires une œuvre sensuelle ouverte à tous!

Raisin